D’après Shakespeare

 

Macbeth, valeureux héros de guerre grisé par les prophéties de gloire que lui délivre une étrange sorcière est de retour du combat. Attisé par la sombre ambition de sa femme Lady Macbeth, il se transforme en tyran sanguinaire ne reculant devant aucun crime pour assouvir leur désir d’ascension et « réaliser le destin ». Enivré de sang, dévoré d’une culpabilité paranoïaque, il s’accroche jusqu’à sa fin tragique aux prédictions abjectes qui galvanisent sa dérive, tandis que Lady Macbeth se noie dans la folie.

On connaît bien sûr cette histoire et cette pièce mythique de Shakespeare. Ici elle devient une matière de travail, avec un texte fragmenté, bousculé, et également re-traduit. Le propos est épuré, visant une sobriété de formulation qui n’exclut pas la force des images.

Macbeth/Hors-champ explore cette histoire célèbre sous le prisme resserré des deux époux perfides. C’est une immersion au cœur de leur folie et de la rage qu’engendre le désir dévorant de régner, le reste de l’action étant maintenu « hors-champ ».

Le spectacle s’interroge sur l’engrenage noir que déclenchent les prophéties de la sorcière. Est-ce un processus irréversible qui ne demandait qu’à se mettre en marche ? Le reflet de l’être profond des « héros » ? La terrible image du monstre présent dans chacune de nos âmes ?

Dans une adaptation résolument contemporaine, au sein d’une scénographie évolutive, trois comédiens au plateau plongent dans cette noirceur soutenue par une bande-son mystérieuse.

 

 

 L’équipe
Anne Bourgès Emilie Perrin Romain Blanchard Helene Sarrazin Kantuta Varlet Luis Mendez Jules Flodor

 

Édouard Grysole

 

Photos : © Frédérick Lejeune