titre-brassinsolite

 

brassensolite-accueil

Anne Bourgès et Nicolas Dimier, un duo loufoque et sensible qui sort de l’oubli la savoureuse multiplicité de l’œuvre de Georges Brassens et revisite chansons de jeunesse inédites, écrits pamphlétaires, poèmes non mis en musique et autres surprises…

 

Qui ? Nicolas Dimier, 1m92 et Anne Bourgès, 1m49. Pour les petites salles elle se met devant, pour les grandes salles il se met devant.

 

Quoi ? Chansons de jeunesse inédites, écrits pamphlétaires, poèmes non mis en musique. Pour ceux qui rêvent d’entendre L’Auvergnat et  Les Copains d’abord, rendez-vous à la Fnac, rayon chanson française à la lettre B comme Brel. Si vous ne trouvez pas, cherchez à Ferré.

Pourquoi ? Parce que vous ne vous faderez pas un chanteur bigoudin inspiré par Cali pleurant qu’il faut voter à gauche et que sacopine est partie (et que si elle revient il est prêt à travailler plus pour gagner pareil).

 

Pourquoi vraiment ? Puisque Guitry disait que le silence qui suit une symphonie de Mozart est encore de Mozart, ils voudraient prouver qu’il en est de même pour Brassens.

 

 La distribution : 
Nicolas Dimier / Compositions, guitare, chant Anne Bourgès / Petits instruments, chant

 

 La galerie photo de la pièce : 
Théâtre et concert à domicile :

ON VIENT JOUER CHEZ VOUS !

« Brassinsolite » se déplace sur demande dans votre salon, jardin, librairie, café culturel, bibliothèque… comme au temps des troubadours, nous serons ravis de partager ensuite avec vous quelques victuailles et de papoter ensemble !

Contactez-nous